Pertinence d’un Polling rate à 1000Hz sur les performances d’un clavier gamer

8 juillet 2018

Une valeur de taux d’interrogation ou ‘Polling rate’ de 1000Hz (1 ms) est fortement vanté par les fabricants de clavier gamer. La pertinence d’une telle valeur devrait toutefois être nuancée à un certain niveau. Un Polling rate élevé ou ultrapoling peut même être désavantageux dans certains cas.

Voir aussi : nos articles et les tests sur les nouveautés high-tech sur ce lien.

Fréquence d’établissement d’un rapport de commande sur un clavier gamer

Polling rate

Le Polling rate USB est la fréquence à laquelle une interface USB établit un rapport avec votre ordinateur. L’interrogation est mesurée en hertz ou fréquence par seconde. Un port USB 2.0 typique de 480 Mb/s peut toujours fonctionner à un taux d’interrogation de 125 Hz.

Un clavier PS/2 ou de l’ancien port AT n’a pas de Polling rate. Il fonctionne sur un processus d’interruption. Les dispositifs d’interrogation doivent attendre leur tour pour donner un rapport. Cela est vrai, peu importe que le clavier n’ait aucune commande à signaler à l’ordinateur. Voyez ça comme quelqu’un qui doit vous interrompre régulièrement pour vous partager une information.

L’ancienne technologie de 112,5 Kbps des claviers équipés de l’interface PS/2 dispose d’un rollover N-key. Cela était notamment le cas bien avant que les périphériques USB n’en bénéficie. L’ajout d’un rollover N-Key sur des claviers mécaniques USB comme le Klim Domination est encore tout récent.

Par ailleurs, le saviez vous que le lancement des applications Android sur PC requiert le système Androïd 8.1 Oreo ? Vous pouvez savoir davantage sur le sujet en suivant ce lien.

Utilité de Polling rate élevé pour les gameplay rigoureux en précision de timing

Polling rate

Un commutateur mécanique Cherry MX nécessite un délai d’antirebond de 5ms. Cela tendrait alors à compromettre l’intérêt d’un Polling rate  élevé à 1 ms. La réalité est toutefois bien différente de ce constat. L’incompatibilité de Polling rate élevé avec les Switchs mécaniques ne concerne en effet que les doubles pressions de touches ou ‘double taps’.

La première pression de touche ou l’actionnement de plusieurs touches différentes ne sont pas limités par le délai d’antirebondissement. Une latence inférieure à 1 ms peut ainsi faire une grande différence dans ce cas de figure. Cela est particulièrement pour des jeux qui nécessitent un timing précis. C’est le cas des jeux de tirs à la première personne (FPS). Il en va de même pour les jeux de bataille d’arène à plusieurs jours en ligne (MOBA).

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *